www.commerce.gov.gn
Un commerce au service du développement

COVID-19: FACE AUX JOURNALISTES LE MINISTRE BOUBACAR BARRY FAIT LE POINT DE L’IMPACT DE LA PANDÉMIE SUR LE COMMERCE.

0 66

Le Ministre du commerce a animé un point de presse vendredi 3 juillet 2020 dans un réceptif hôtelier de la capitale. Au cours de ce point de presse, il était question pour Boubacar Barry de faire l’état des lieux de l’impact de la Covid-19 dans le secteur du commerce et de souligner les mesures prises par le gouvernement pour faire face, à travers les phases 1 et 2 du Plan de riposte économique de la Guinée à la maladie.

 Dans la phase 1 de ce plan de riposte le Ministère du Commerce, dans ses attributions régaliennes a été instruit par le Gouvernement, de veiller à l’approvisionnement correct et régulier du marché national en produits et denrées de première nécessité et de veiller à la stabilité ou gel des prix. Pour matérialiser ces directives, des mesures d’allègements fiscaux ont été approuvées par le Gouvernement, pour d’une part réduire les pertes subies par les opérateurs et d’autre part maintenir les prix à la consommation. Sur la première phase de ces mesures, allant de janvier à fin mai 2020, avec un volume d’importation d’environ 230 000 tonnes de riz titrant 25% de brisure devant engendrés environ 117 milliards de francs guinéens de recettes fiscales, l’Etat a concédé sous forme de subvention environ 92 milliards de francs guinéens. Soit 92% de subvention aux opérateurs. Le coût prévisionnel estimé de cette mesure au 31 décembre 2020 s’élèverait à près de 230 milliards de francs guinéens.

Ces efforts consentis par le Gouvernement dans la première phase du plan de riposte ont été renforcés dans la deuxième phase, par la suspension du paiement des redevances sur la Demande Descriptive d’Importation (DDI) des denrées de première nécessité (riz à 25% de brisure, blé, lait, sucre, huile, purée de tomate et oignon) du 1er juin au 31 décembre 2020.

Dans sa communication, Monsieur le ministre a indiqué qu’à la date du 30 juin 2020, d’après les informations reçues des principaux opérateurs économiques importateurs des produits et denrées de première nécessité, que la Guinée compte d’importants stocks et prévisions d’importations, et qui s’établiraient comme suit :

 

Il ressort de l’analyse récapitulatif de ce tableau des stocks et prévision une couverture du marché en denrées de première nécessité pour des périodes variant entre 4 et 8 mois, selon les produits. Tirant les leçons de la gestion de cette situation, le ministère du Commerce a été instruit pour la mise en place d’un programme d’urgence visant la constitution d’un stock de sécurité alimentaire, pour prévenir tout aléa dans l’approvisionnement normal du marché.

Le Service de Communication du Ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :