Un commerce au service du développement

LES AGENTS DU CONTRÔLE DE QUALITÉ DÉSORMAIS IDENTIFIABLES PAR GILETS, PAR BADGES ET PAR COMMUNE.

0 35

L’office National de Contrôle de Qualité (ONCQ) met de l’ordre dans ses opérations périodiques de contrôle et d’inspection. Ce mercredi 29 avril 2020, comme annoncé dans l’un de nos récents communiqués, les documents sécurisés de contrôle et d’inspection ont été mis à la disposition des agents d’inspection et de contrôle de qualité de la commune de Matoto. A côté de ces documents sécurisés, ces agents seront aussi identifiés à travers un gilet, muni d’un badge et par commune. C’est le maire de la commune de Matoto qui a présidé cette remise.

La dynamique s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le ministère du commerce à la Direction Générale de l’Office National de Contrôle de Qualité de Matoto. « c’est une première à l’ONCQ. Désormais sur le terrain tout agent qui n’a pas son gilet, son badge et sa documentation d’inspection n’est pas habilité à faire un contrôle sur le terrain. Que les opérateurs sachent toute que personne n’ayant pas ces trois éléments n’est pas considéré comme inspecteur de l’ONCQ » précise Mme Keira Djènè Sougoulé, Directrice Générale Adjointe de l’ONCQ.

Cette initiative réjouis le premier responsable de la commune de Matoto et promet d’accompagner le ministère dans cette réforme. « En tant qu’autorité communale, nous allons essayer non seulement appuyer l’office à travers la direction communale du commerce et faire en sorte que les citoyens qui sont dans les marchés puissent respecter les consignes données par le ministère du commerce » promet Mamadouba Tos Camara, Maire de la commune de Matoto.

Les quatre autres communes de la capitale seront également dotées dans les jours qui suivent. Au total près de 200 agents du contrôle de qualité sont concernés pour les cinq commune de la capitale.

Le Service de Communication du Ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.