www.commerce.gov.gn
Un commerce au service du développement

ALLOCUTION DE MADAME HANN DJENEBA KEIT, COORDINATRICE DE PROGRAMMES ITC A L’ATELIER DE VALIDATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MISE EN ŒUVRE DE LA ZLECAf

0 36
Excellence Monsieur le Ministre du Commerce ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Départements ministériels;
Mesdames et Messieurs les Représentants des organisations internationales
Mesdames et Messieurs les Représentants du Secteur privé
Distingués invités
Mesdames et Messieurs
 
C’est pour moi, à la fois un honneur et un réel plaisir au nom de la Directrice Exécutive de l’ITC, Mme Arancha GONZALEZ, de prendre la parole à l’ouverture de cet important atelier Atelier de validation de la stratégie nationale de mise en œuvre de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf) pour lequel, les résultats vont permettre à point m’en douter, un tournant décisif dans l’arrimage de la République de Guinée aux exigences continentales en matière d’échanges commerciaux.
C’est l’occasion que jamais, de vous remercier Excellence Monsieur le Ministre pour la confiance que vous avez toujours témoigné au Centre du Commerce International (ITC), dans l’accompagnement de votre département ministériel à pouvoir atteindre les objectifs qui lui sont assignés par le Gouvernement de la République.
Par conséquent, notre Institution voudrait, vous rassurer de sa disponibilité à conjuguer le maximum d’efforts dans la réflexion et la mise en œuvre des initiatives et actions en faveur de l’accélération de l’insertion de la Guinée dans le commerce intra africain.
 
Excellence Monsieur le Ministre
Mesdames et Messieurs,
Les données et statistiques sur le commerce sont essentielles à l’échange de biens et de services au-delà des frontières, car les écarts de prix et de qualité doivent suffire pour compenser le coût en termes de temps et de transport.
 
L’architecture de la ZLEC prévoit, entre autres, la création de l’Observatoire du commerce de l’Union africaine.
Dans ce contexte, la nécessité d’un tel outil, qui non seulement fournit des données et des informations quantitatives et qualitatives actualisées et fiables pour soutenir les politiques et les décisions commerciales fondées sur des données probantes, mais facilite également le suivi de la mise en œuvre processus de la ZLECAf et son impact, devient encore plus pertinent et crucial.
 
Je tiens à vous informer que l’ITC a été identifié comme le partenaire technique pour accompagner la Commission de l’UA dans la conception et la mise en place de l’Observatoire du commerce de l’Union africaine à travers: (1) finalisation des documents techniques et du projet; (2) le développement du tableau de bord de l’Observatoire qui sera hébergé à la Commission de l’UA; (3) la mise en place d’un réseau de fournisseurs de données nationaux et régionaux; (4) la création de l’Unité de l’Observatoire du commerce, qui sera chargée de l’administration quotidienne; et (5) la conception et la mise en œuvre d’un programme de renforcement des capacités et de formation des formateurs pour le personnel de l’Observatoire, le réseau de fournisseurs nationaux et régionaux de données commerciales et le réseau d’experts commerciaux.
L’Observatoire du commerce servira de référentiel principal de données et d’informations commerciales africaines qualitatives et quantitatives et exécutera les fonctions suivantes:
 Collecter des données et des informations qualitatives et quantitatives commerciales et relatives au commerce, provenant d’États membres et d’autres sources;
 Analyser les données et informations commerciales et relatives au commerce, en mettant l’accent sur les questions émergentes telles que les chaînes de valeur régionales et le commerce électronique;
 Etablir une base de données pour le commerce africain qui est utilisée pour publier et diffuser des informations sur le commerce intra-africain.
 Surveiller et évaluer le processus de mise en œuvre et l’impact de la ZLECAf; et
 Fournir des informations commerciales et relatives au commerce, pertinentes et détaillées pour le secteur privé.
 
Excellence Monsieur le Ministre,
Chers partenaires,
Nous souhaitons qu’à la fin de cet atelier nous puissions prendre en considération toutes les observations pertinentes afin d’obtenir un document réaliste, cohérent. Bref, un document complet de consensus entre tous les acteurs du secteur, qui tient compte des réalités guinéenne et qui servira de base pour relever les énormes défis quant à la mise en œuvre effective de la ZLECAf.
Le présent atelier qui regroupe toutes les parties prenantes, se veut inclusif et participatif afin de garantir l’appropriation du document soumis à examen par le maximum d’acteurs nationaux.
Pour terminer mon propos, je voudrais donc remercier tous ceux qui de près ou de loin se sont investis dans la réalisation de ce travail, et de pouvoir rendre hommage à Monsieur le Ministre du Commerce qui s’investi sans réserve depuis son arrivée à la tête de ce département dans la bataille du développement durable en République de Guinée.
 
Je vous remercie pour votre aimable attention.
https://www.facebook.com/CommerceGN/videos/2490414667876457/
Transmis par le Service de Communication du Ministère

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :