Un commerce au service du développement

DISCOURS D’OUVERTURE DE MADAME LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE, À L’OCCASION ATELIER DE PRÉSENTATION DU CODEX ALIMENTARIUS.

0 120

Mesdames et Messieurs, tous protocoles confondus !

C’est avec un grand plaisir que je me retrouve ici, pour marquer cette étape importante de formation de nos jeunes Cadres d’un sceau particulier : Rassurer les jeunes responsables sur la confiance que nous plaçons en eux, pour la relève, surtout en matière de qualité des aliments. Aider les consommateurs à obtenir une santé alimentaire adéquate, c’est le Crédo du Ministère du Commerce qui s’inscrit ainsi davantage dans la dynamique prônée par le Système des Nations-Unies à travers la mise en place de la Commission du Codex Alimentarius.

Je voudrais tout d’abord remercier son excellence M. le Ministre du Commerce pour son leadership et son implication personnelle sur les questions de sécurité des aliments pour le bien-être de la population guinéenne. Je voudrais également profiter de l’occasion pour remercier toutes les personnes œuvrant pour l’accès à des aliments sains sur toute l’étendue du territoire.

Mesdames et Messieurs, chers invités permettez moi tout d’abord de faire un bref rappel sur la genèse de la Commission du Codex Alimentarius. Le codex a été crée en Mai 1963, lors de la seizième session de l’Assemblée mondiale de la Santé, au terme d’un processus qui s’est étalé sur quatre années. Sa première session s’est tenue à Rome du 25 juin au 3 juillet 1963, sur l’initiative de la FAO et de l’OMS dans le but d’assurer la mise en œuvre de leur programme mixte sur les normes alimentaires.

Depuis 1963, des milliers d’experts du monde entier, organisés en Comités, élaborent les normes alimentaires internationales qui forment le système du Codex. Leurs travaux contribuent à faire en sorte que tous aient accès à des aliments sains et de qualité. Ainsi, le Codex Alimentarius se définit comme un ensemble de normes, de directives et de codes d’usages internationaux relatifs à l’alimentation visant à protéger la santé des consommateurs et à garantir l’équité des pratiques commerciales dans le secteur de l’alimentation.

Les normes générales, les directives et les codes d’usages s’appliquent à l’ensemble des produits alimentaires. Chaque norme relative à un produit se réfère à la norme générale correspondante. Les dérogations aux normes générales sont rares, bien que la norme relative à un produit s’applique à un aliment spécifique en suivant le même modèle.
Toutes ces normes discutées et validées par les différentes sessions de la Commission du Codex Alimentarius concourent vers un seul objectif : ‘’Protéger la santé des Consommateurs’’.

A votre tour, vous les participants à cet Atelier de restitution, je vous demande de faire sien cet objectif de la Commission du Codex Alimentarius qui nous fournit, après chaque session, des normes validées par l’ensemble des pays membres du Système des Nations-Unies. Suivez avec une grande attention et posez toutes les questions utiles à votre compréhension.

La qualité est importante, non seulement pour les produits mais aussi pour les services. Le Codex définit les normes alimentaires, à nous Cadres du Ministère du Commerce d’en user rationnellement avec un équilibre strict des services que nous déployons pour mettre les produits sur le marché national ou international.

Madame la Conseillère chargée de Mission vient d’assister à la quarante-deuxième session qui s’est tenue à Genève. Elle est à sa troisième participation, elle est donc suffisamment outillée pour nous faire une restitution sur ce qu’est le Codex Alimentarius et les attentes de notre pays face à une telle Institution. Je vous prie de lui faciliter la tâche afin qu’elle puisse faire sa communication dans les meilleures conditions possibles.

Pour terminer je voudrais également remercier Mme la Secrétaire Générale, ainsi que mes collègues du cabinet pour avoir faciliter la tenue de cet atelier. L’occasion est pour moi de saluer l’équipe nationale du codex alimentarius, pour les efforts entrepris depuis de nombreuses années, ainsi que les opérateurs économiques qui accompagnent le gouvernement pour une large sensibilisation de la population.

Sur ce, je déclare ouvert cet Atelier de restitution sur le thème du Codex Alimentarius. 
Bon atelier !

Transmis par le Service de Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.