Un commerce au service du développement

DAKAR, LA RESPONSABLE DU SERVICE GENRE ET ÉQUITÉ DU MINISTÈRE DU COMMERCE, LAURÉATE DE LA FORMATION EN GESTION ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE SENSIBLE AUX GENRE.

0 132

Depuis quelques temps monsieur le ministre du commerce Architecte Boubacar Barry, a fait du renforcement des capacités de ses cadres, l’une des principales priorités. C’est dans cette optique que madame Sia Kanio Tolno, responsable du Service Genre Équité a pris part à la formation sur la gestion politique économique sensible aux Genre. Cette formation s’est tenue du 15 au 26 avril dernier dans la capitale Sénégalaise (Dakar). Elle a été initiée par l’Institut Africain de Développement Économique et de Planification (IDEP) à travers un financement des Nations Unies.

Au total, 26 pays ont participé à cette formation dont la Guinée. Au cours de cette formation 12 modules ont été dispensés. A l’issu desquels une évaluation des participants a été organisée. Au terme de cette évaluation, la responsable du service genre et équité du ministère du commerce de Guinée fut lauréate (2ème), avec une moyenne de 84% / 85%. « Merci mon Dieu, merci à toutes ses personnes qui me portent confiance plus particulièrement à mon Ministre Archi. Boubacar Barry, Ministre du Commerce, pour son engagement et sa détermination pour le renforcement des capacités de ses cadres et dans l’optique du Président de la République, son Excellence prof. ALPHA CONDÉ pour la promotion des femmes dans les instances de prise de décision. Cette formation m’a permis de renforcé mes capacité dans le domaine du genre, mais aussi de connaître les outils d’analyse politique économique du genre » déclare-t-elle.

Pour ce faire, elle a mis l’occasion à profit pour lancer un appel à tous les décideurs de prendre les questions du genre en compte mais plus particulièrement les femmes qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école. Pour elle, ces femmes souvent appelés les femmes de ménage, ne sont jamais récompensé dans leur domaine. Or poursuit-elle, par exemple certaines font des travaux de soins non rémunérés.

Le Service de communication du ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.