Un commerce au service du développement

PROGRAMME TRADECOM II, LES MANUELS ÉLABORÉS PAR LES EXPERTS EN COURS DE VALIDATION.

0 61

L’atelier national de validation et de partage des stratégies de promotion des exportations des produits guinéens a démarré ce mercredi 06 mars 2019 dans un réceptif  hôtelier de la place. Il regroupe près de soixante participants venus des départements ministériels, du secteur privé, de la société civile et quelques acteurs venus de l’intérieur du pays. C’est le ministre du commerce architecte Boubacar Barry qui a présidé l’ouverture de cet atelier.

Il constitue la dernière activité dans le cadre du programme TradeCom II fiancé par le fond européen de développement. « Le présent atelier fait suite à deux autres ateliers déjà réalisés. Ces ateliers rentrent en droite ligne de la composante 2 et de la composante 3 du projet respectivement. L’atelier qui débute ce jour, constitue une des activités majeures de ce présent projet. L’atelier vise à: partager les points clés des stratégies élaborées notamment la Stratégie nationale de promotion des exportations, la Stratégie sectorielle de promotion de l’Anacarde et la Stratégie sectorielle de promotion du Fonio ; recueillir les amendements des participants sur les livrables proposés ; et enfin procéder à la validation des documents élaborés» souligne Didier Zoungrana,  Chef de Mission/IBF.

Le ministre du Commerce pour sa part s’est dit confiant quant à l’aboutissement des résultats obtenus à l’issue de la mise en œuvre des activités  du programme TradeCom II. « Nous espérons que les objectifs cités seront pleinement atteint. Car cela ne tient qu’à l’engagement de chacun et de tous. Quant à moi je pu vous assurer dès à présent, de la disponibilité du gouvernement de la République à accompagner leur mise en œuvre » précise Boubacar Barry.

Dans la mise en œuvre des activités du programme TradeComII, trois composantes ont été répertoriés à savoir : l’élaborations des stratégies et renforcement des services d’appui aux exportations, le renforcement des capacités des acteurs en matière de négociations et de suivi des accords commerciaux  et la mise en place d’outils opérationnels de gestion en faveur des acteurs non étatiques.

Ces stratégies devront emmener les acteurs à mieux promouvoir les exportations guinéennes en vue de permettre au pays de tirer profit de sa participation au commerce international.

Le service de communication du ministère

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.