Un commerce au service du développement

LUTTE CONTRE LES PRODUITS PÉRIMÉS, LE MINISTÈRE DÉTRUIS PLUS DE MILLE TONNE DE BOUILLONS.

0 158

Le ministère du commerce à travers l’Office National de Contrôle de Qualité a lancé une opération de destruction des bouillons périmés dans le district de Sankhaya, sous-préfecture de Koubia, préfecture du Dubréka. L’opération a démarré ce jeudi 17 janvier 2019.

Ces bouillons ont été saisis dans la zone spéciale de Conakry à l’issue des séries des sensibilisations menées par les services de l’office National de Contrôle Qualité de Matam. « il faut saluer l’esprit patriotique et la responsabilité de l’opérateur qui a bien voulu signaler à nos services ce produits qui était en péremption dans ces magasins, il y a de cela plusieurs années. Cette opération est le résultat de la campagne de sensibilisation. Lorsque l’opérateur économique déclare aux services de contrôle de qualité une fois leurs produits périmés, à ce titre, il n’y a pas d’infraction commise. A défaut, lorsque l’inspection découvre les produits périmés, naturellement, ils sont sanctionnés par la loi L003 relative à la protection des consommateurs et du contrôle des denrées en République de Guinée » explique El Hadj Ibrahima Oularé, chef service contrôle qualité de Matam.

Selon lui, les opérations de lutte contre les produits impropres à la consommation sont quotidiennes et de façon sporadiques. Du coup, ça dissuade des opérateurs économiques qui viennent faire les déclarations afin d’éviter de subir la rigueur de la loi.

Pour le Directeur National Adjoint du Commerce Intérieur et de la Concurrence, Coordinateur de cette opération, débarrasser les marchés guinéens des produits impropres à la consommation est l’une des principales missions du département. A ce titre, une nouvelle dynamique instaurée par le nouveau chef de département est en cours. « Monsieur le Président de la République a instruit au ministre au cours d’un conseil des ministres de procéder à un contrôle systématique de tous les produits à partir des navires jusqu’au dernier magasin. Donc nous sommes dans cette logique d’où le lancement de cette opération. Nous promettons de veiller à ce que le marché guinéen soit complètement débarrassé des produits périmés » rassure Alseny Hervé Camara.

L’inspection Général du ministère du commerce, les services de l’environnement, des autorités préfectorales de Dubréka et les services de lutte anti-drogue et du crime organisé du colonel Tiegboro prennent part à cette opération et veillent à son bon déroulement.

Le service communication du ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.