Un commerce au service du développement

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL CLE DE L’UNITE DE GESTION DU PROJET (UGP).

0 241 788
PROJET DE DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS AGRICOLES EN REPUBLIQUE DE GUINEE
APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL CLE DE L’UNITÉ  DE GESTION DU PROJET (UGP). (Téléchargez le document en PDF)
Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un Prêt de la Banque Islamique de Développement (BID) conforté par une  contribution de contre partie du Gouvernement afin de couvrir le coût du projet Développement des Chaines de valeurs agricoles en République de Guinée dont le  Ministère du Commerce est porteur.
La mise en œuvre du projet sera assurée  par une Unité de Gestion basé à Conakry.
Dans ce cadre, le Ministère du Commerce à travers la Coordination du projet recherche des candidatures pour meubler ladite Structure.
Il s’agit:
  • Un Agronome chargé de l’appui à la production ;
  • Un Responsable Administratif et Financier ;
  • Un spécialiste en passation des marchés ;
A- MODALITES ET CONDITIONS DE RECRUTEMENT
A-1-Dépôt des Candidatures :
Les personnes intéressées sont invitées à adresser leur acte de candidature à la Coordinatrice du projet de « Développement des chaines de valeurs agricoles en  République de Guinée » du Ministère du Commerce basée au rez-de-chaussée du Ministère de l’Industrie et des PME.
Les candidatures doivent être déposées, sous pli fermé, au plus tard le 09 Juillet 2018 à 12 heures 00, délai de rigueur.
La date de dépouillement est prévue le jeudi 12 juillet 2018, dans la salle de conférences du Ministère de l’industrie des PME.
Sur les enveloppes, il doit être mentionné, à l’exclusion de toute autre indication : « candidature au poste de ……………………………… (indiquer le poste concerné) du projet ».
A-2-Contenu des dossiers de candidatures :
  • Une lettre de candidature adressée à Madame la Coordinatrice du projet Développement des Chaines de Valeurs agricole en République de Guinée;
  • Une lettre de motivation ;
  • Un curriculum Vitae actualisé ;
  • Les Copies certifiées conformes des attestations de travail ;
  • L’adresse complète du candidat (domicile, e-mail, téléphone) et un
  • Certificat de visite et contre visite.
A-3-Sélection et Recrutement des candidats :
Les candidats  devront pouvoir démontrer à travers leurs cv et la méthodologie  qu’ils possèdent les  qualifications qui seront utilisées  pour leur recrutement.
Le recrutement du personnel de l’Unité de Gestion projet sera réalisé par une commission mise en place par le Cabinet du Ministère du Commerce.
Conformément à la procédure du Bailleur, la commission aura pour tâche la sélection de trois CV par poste qu’elle classifiera  par ordre de mérite. Lesdits CV seront transmis par Monsieur le Ministre au Bailleur qui aura la charge de sélectionner l’adjudicataire.
A-4-Conditions Particulières :
Etre de nationalité guinéenne et jouir d’une parfaite santé.
A-4- Missions et Profils des postes :
  • AGRONOME CHARGE DE L’APPUI A LA PRODUCTION :
  • MISSION:
Sous la responsabilité de la Coordinatrice de l’UGP, l’Agronome aura pour mission l’identification, la programmation et la mise en œuvre d’actions pertinentes pour la promotion d’une agriculture durable devant concourir à accroitre la productivité et la compétitivité  des filières ciblées et l’amélioration de la gestion des ressources naturelles dans la zone d’intervention.
Tâches spécifiques :
  • Répertorier les meilleures pratiques agricoles et les solutions techniques développées par la recherche et susceptibles de constituer des réponses adéquates et adaptées aux besoins des acteurs des chaînons de production des chaînes de valeur ;
  • Estimer la rentabilité du système de production et de transformation au niveau des différentes filières ;
  • Analyser les systèmes de cultures pratiqués au niveau des filières ciblées et faire des propositions d’amélioration  en insistant sur les mesures d’accroissement des revenus par la production agricole ;
  • Donner des conseils durant la planification et la mise œuvre des activités relatives à la production agricole ;
  • Assurer en collaboration avec ANPROCA, la diffusion des résultats de la recherche et d’autres partenaires surtout en matière de semences améliorées auprès des producteurs
  • Suivre la bonne exécution des conventions de collaboration avec l’IRAG, ANPROCA, IFDC, AGROBIOTECH et autres partenaires éventuels;
  • Encourager et appuyer les acteurs producteurs à établir et à rendre opérationnel un réseau de recherche /développement en vue d’une meilleure diffusion des innovations
  • Concevoir en collaboration avec l’UEP un dispositif de conseil agricole adapté et s’assurer de sa mise en exécution de façon efficace ;
  • Concevoir et rendre opérationnel un système d’évaluation des besoins et un mécanisme d’approvisionnement de proximité en intrants agricoles (semences améliorées, engrais et produits phytosanitaires)
  • Promouvoir le développement d’activités ayant une incidence positive avérée sur l’adaptation au changement climatique ;
Participer à l’élaboration des Programmes annuels de Travail et de Budget ;
  • se prononcer sur la qualité des intrants et matériels agricoles à livrer par les fournisseurs ;
  • superviser l’analyse institutionnelle, fonctionnelle et socio-économique des filières agricoles;
  • Renforcer les capacités des acteurs et les missions de terrain ;
  • Autre mission non moins importante, c’est la supervision de toutes les activités de production en relation avec ses homologues évoluant dans l’Unité d’ Exécution du Projet.
  • PROFIL:
Le candidat doit être un ingénieur agronome ou un ingénieur agroéconomiste de nationalité guinéenne  ayant un niveau de master II au moins et avoir  10 ans d’expérience sur la mise en œuvre des projets relatifs aux cultures de rente vivrières et maraichères en général et les filières concernées par le projet en particulier. Il doit avoir une :
  • Expertise en analyse institutionnelle, fonctionnelle et socio-économique des filières agricoles;
  • Expertise en analyse technico-économique des systèmes de production
Expertise sur des politiques de développement agricole et d’organisation des acteurs des filières agricoles dans les pays en développement
 
  • Responsable Administratif et Financier  de l’Unité de Gestion du Projet (RAF UGP):
MISSION :     
Sous la supervision directe de la Coordinatrice de l’UGP, le Responsable Administratif et Financier a pour mission la mise en œuvre de toutes les fonctions administratives, financières et comptables du projet.
A cet effet, il devra prendre en compte les dispositions de l’accord de Prêt, la lettre à l’Emprunteur, le manuel de procédures administratives et comptables, Code des Marchés Publics et du Code du Travail en vigueur en Guinée. Il est également chargé du contrôle interne du Programme et de la réactualisation des manuels de procédures de gestion du Programme.
Il sera chargé des tâches suivantes :
  1. assurer l’internalisation et la mise en œuvre des manuels de procédures par tous les membres de l’UGP et de l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) ; mettre en place un système de contrôle interne fiable et rigoureux et assurer des fonctions d’auditeur interne du Projet.
  2. Superviser la gestion comptable du Projet à savoir:
  • La mise en place d’un système informatisé de comptabilité générale, analytique et budgétaire adapté aux besoins du Projet et conforme au Plan Comptable OHADA (SYSCOHADA) ;
  • l’Enregistrement rapide et précis des opérations financières ;
  • l’Elaboration des rapports financiers périodiques et des états financiers annuels ;
  • le suivi des indicateurs comptables et financiers ;
  • l’appui méthodologique aux comptables du Projet (UGP et UEP).
  1. Assurer la mobilisation des ressources financières nécessaires pour la conduite des activités du Projet (Fonds du Prêt, Fonds de contrepartie) par le biais d’un système efficient d’élaboration des demandes de retrait de fonds auprès des bailleurs
  2. Gérer de manière efficiente et transparente les ressources financières du Projet :
a)-       Gestion du compte spécial du Projet et co-signature des paiements ;
b)-       Reconstitution du compte spécial à temps et de manière régulière ;
c)-       Participation à l’élaboration des budgets annuels du Projet ;
d)-       Mise en place d’un système efficace de gestion budgétaire, suivi  rigoureux de l’exécution du budget et élaboration de rapports périodiques sur la performance budgétaire du projet.
  1. Mettre en place un système fiable de reporting et de contrôle financier de l’UEP,             et des autres partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Projet ;
  2. Effectuer le suivi régulier des coûts du Projet par catégorie de dépenses, par composantes et par source de financement ;
  3. Mettre en place et appliquer une bonne pratique de gestion du personnel :
            –           Recrutement du personnel et des consultants ;
            –           Administration des contrats ;
            –           Système d’évaluation des performances du personnel et
            –           Plan de formation au profit du personnel.
  1. Organiser et superviser la gestion administrative du Projet :
            –           Gestion des bureaux (UGP et UEP) ;
            –           Gestion des biens (stocks et immobilisations), gestion des voyages, systèmes  informatiques, archivages et courrier ;
9          Assurer la supervision des comptables au niveau de l’UGP et de l’UEP et évaluer leurs performances annuellement ;
  1. Préparer et participer à toutes les missions d’audit, de supervision et de contrôle du Projet ;
  2. Mettre en place et appliquer en collaboration avec les Responsables de Suivi-Evaluation et de Chaines de valeur, un système d’information et de communication sur la gestion du Projet ;
            –           Participer à l’élaboration des rapports d’activités périodiques du Projet.
  • Profil du Responsable Administratif et Financier :
Le candidat doit être titulaire d’un diplôme supérieur BAC +4/5 en gestion financière, contrôle de gestion, en audit, comptabilité et avoir au moins cinq (5) ans d’expériences dans le domaine de la gestion financière en général. Il doit également avoir une bonne connaissance de la gestion financière des projets financés par les Bailleurs de Fonds. Une connaissance et maîtrise des logiciels de gestion financière et comptable des projets et programmes (TOMPRO, SUCCESS ou équivalent) sont requises. Le candidat doit avoir une bonne connaissance en gestion administrative.
A ce titre il devra :
  • Former le personnel de la cellule Administrative et Financière en comptabilité générale, analytique et budgétaire et aux procédures de la BID ;
  • Initier le personnel à l’élaboration du plan comptable général, analytique et budgétaire du projet en rapport avec le rapport d’évaluation ;
  • En fin initier le personnel au paramétrage du logiciel à la saisie des données.
  • SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES
  1. Tâches et responsabilités:
 
Sous la supervision et la responsabilité directe de la  Coordonnatrice de l’UGP, le Spécialiste de passation des marchés  assure principalement les tâches ci-après:
  1. En ce qui concerne la programmation :
 
  • Ouvrir et tenir à jour un répertoire des fournisseurs et des entreprises en utilisant les procédures de présélection ;
  • Tenir un répertoire de consultants qualifiés au fur et à mesure des manifestations d’intérêts ;
  • Ouvrir et tenir à jour un bordereau des prix unitaires (pour fournitures courantes et équipements) les plus usuels ;
  • Elaborer et tenir à jour les listes détaillées et chiffrées des acquisitions de biens et de services prévues sur le financement des projets pour toutes les composantes, et finaliser avec elles (ou des experts désignés à cet effet) les caractéristiques et spécifications techniques ;
  • Elaborer et tenir à jour les plans de passation de marchés suivant un modèle conforme aux procédures du bailleur pour les programmes comportant l’estimation prévisionnelle, la procédure de passation de marché acceptable selon les termes des accords de Don/Prêt.
  1. En ce qui concerne la préparation des documents d’appels d’offres :
    • Elaborer les dossiers d’appels d’offres et les demandes de propositions et veiller à ce que ces dossiers reçoivent les approbations nécessaires dans un premier temps des administrations nationales (Commission des Marchés, etc..) et des bailleurs de fonds selon les dispositions prévues dans l’accord Prêt.
    • Préparer et/ou superviser la préparation des dossiers de présélection d’appels d’offres de travaux et fournitures et demandes de propositions.
  2. En ce qui concerne la passation de marchés :
    • préparer et faire publier les avis généraux, avis spécifiques et manifestations d’intérêt pour recevoir les expressions d’intérêts pour les services de consultant, les avis de présélection et les avis spécifiques d’appels d’offres de travaux et de fournitures ;
    • Veiller à l’inscription à l’ordre du jour des commissions les étapes du processus d’évaluation de la passation des marchés (ouvertures des plis évaluations et attributions) ;
    • Veiller à la confidentialité des rapports d’évaluation des offres, et s’assurer que ceux-ci reçoivent les approbations nécessaires des membres compétents de l’administration avant de requérir les avis des bailleurs de fonds concernés ;
    • Préparer les marchés et veiller à ce qu’ils soient signés, approuvés, visés, enregistrés et notifiés selon le manuel des procédures et dans les meilleurs délais ;
    • S’assurer que les soumissionnaires non retenus reçoivent les informations nécessaires par la publication des résultats des attributions des marchés conformément aux dispositions des Directives et que leurs cautions de soumission aussitôt après la décision d’attribution des marchés sont restituées.
  1. En ce qui concerne l’exécution des marchés :
    • veiller à ce que les engagements sur marchés soient systématiquement communiqués aux Chefs de Composantes et aux comptables ;
    • veiller à ce que les dispositions nécessaires aient été prises pour que l’exécution des marchés soit supervisée suivant les exigences spécifiques de chaque marché ;
    • organiser les commissions de réception des fournitures, travaux et prestations, et s’assurer que ces biens, travaux et services sont conformes aux spécifications/prescriptions techniques et aux termes de références des marchés ;
    • prendre les mesures nécessaires pour que les biens soient livrés et entreposés en sûreté aux endroits et aux dates précisées conformément aux dispositions des marchés ;
    • Prendre les mesures nécessaires pour que les services soient rendus dans les délais prévus et de manière efficace ;
    • préparer les rapports semestriels sur la situation des marchés ;
    • S’assurer que le Plan de Passation de Marchés est régulièrement actualisé et mis à jour en tenant compte des dates  effectives de réalisation  pour le suivi et l’évaluation de la performance du processus.
  1. En ce qui concerne le respect des accords avec les bailleurs de fonds :
    • veiller à ce que les procédures convenues dans les accords avec les bailleurs et décrites dans le plan de passation de marchés approuvé soient respectées à tous les stades des acquisitions de biens et services ;
  1. En ce qui concerne l’utilisation des biens acquis :
    • En collaboration avec le Responsable Administratif et Financier et les bénéficiaires, participer à l’élaboration et à la tenue à jour des rapports sur l’utilisation et le fonctionnement des équipements mis à la disposition des diverses composantes ;
    • Tenir à jour les registres des immobilisations en accord avec le RAF.
  1. Qualifications et expérience
Les candidats doivent remplir les critères ci- dessous :
  • Etre titulaire d’un diplôme supérieur (Bac + 4 ans) en Economie, en Gestion, en Droit, en Administration Publique ou en Ingénierie, etc.
  • Avoir au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle en général dans la passation des marchés publics et au moins trois (3) années dans le domaine spécifique des procédures de passation des marchés  des Banques ou Institutions multilatérales de Développement ou des autres bailleurs de fonds ;
  • Maîtrise de la langue française, connaissance et utilisation des logiciels de bureautiques indispensable ;
  • Communiquer les Coordonnés de son (ou ses anciens employeurs) ;
  • Avoir une bonne aptitude pour le travail en équipe ;
  • Ne pas avoir été défaillant dans un contrat antérieur au niveau des projets publics de développement ;
Fait à Conakry,  le 21 juin 2018
Cellule de communication du ministère
                                                                                         L’Architecte Boubacar BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.