Un commerce au service du développement

Campagne de commercialisation 2016 -2017 de la filière café-cacao, officiellement lancée sur toute l’étendue du territoire national.

0 388

La campagne nationale de commercialisation 2016-2017 de la filière café cacao a été officiellement lancée ce mercredi 26 octobre 2016 à Macenta. Le lancement de cette campagne était présidé par le Ministre du Commerce Marc Yombouno. Pour cette campagne, les prix planchers sont les suivants : 9000fg pour 1kg de café et 18.000fg pour le cacao.

La cérémonie du lancement a regroupé les représentants de la Confédération Interprofessionnelle de la Filière Café-Cacao, les cadres des Ministères de l’agriculture, de l’industrie et du Commerce.
Au cours de ce lancement, une réunion de concertation a été organisée à la mairie de Macenta pour passer en revue tous les problèmes liés à la culture et la commercialisation du café et le cacao. Pendant plus de deux heures, tous les problèmes liés à la qualité de ces produits, de la production jusqu’à l’embarquement dans les navires, ont été passés au peigne fin par l’ensemble des intervenants, tant du secteur privé que du secteur public.

Au terme des échanges, quelques recommandations ont été formulées par des acteurs:

– Comme le soutien du gouvernement dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la filière;

– la distribution aux planteurs dans le cadre de la promotion de la qualité des instruments de travail, comme des bâches, des sacs en jute, des herbicides et autres engrais.

La confédération interprofessionnelle de la filière Café-Cacao, acteur principale de cette campagne a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour l’accroissement de la production du café-cacao de qualité en République de Guinée. « Cette ambition du Président de la République pour hisser la Guinée au rang des grands pays producteurs de café-cacao, met chaque acteurs de la filière dans l’obligation de respecter les engagement pris par le conseil d’administration à l’Assemblé Générale du 12 octobre 2016 ». a exigé Richard Mory Kamano président de cette confédération.

Ces engagements consistent à booster la production du café-cacao de qualité, à lutter contre l’exploitation clandestine de ces produits enfin contrôler le rapatriement des devises dans nos banques.

Le ministre du commerce réjouit de cette volonté des acteurs, a renouvelé l’engagement du gouvernement à accompagner le secteur. Marc Yombouno a invité à son tour, tous les acteurs de la filière à honorer leurs engagements avant d’annoncer: « les départements concernés vont travailler en synergie pour résoudre les préoccupations qui sont ressorties au terme de la concertation. Mais d’ores et déjà, nous sommes satisfaits de la tenue de cette journée et ça deviendra une tradition. Nous allons l’institutionnaliser pour que chaque année à la même date, cette journée se tienne dans une des préfectures de la Guinée».

img_20161026_173317La cérémonie de lancement a pris fin par des prières et bénédiction mais aussi la remise de 500 sacs en jute et 100 bâches aux producteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.