Un commerce au service du développement

Tournée de prise de contact: N’Zérékoré, Marc Yombouno invite ses cadres à collaborer avec d’autres cadres déconcentrés

0 296

Le ministre du commerce poursuit la troisième phase de sa tournée de prise de contact et de partage d’informations avec ses services déconcentré du pays. Après Faranah lundi 3 octobre dernier Marc Yombouno et sa délégation se sont rendus mardi dans la région administrative de N’Zérékoré.

Après plus de 4h de route, c’est en fin de l’après-midi que le ministre du commerce et son équipe sont arrivés à N’Zérékoré. C’est la deuxième que fois que le chef de département du commerce effectue une visite de travail dans ce chef lieu de la région forestière. La première axée sur la lutte contre l’utilisation du soudan 4 dans l’huile rouge, cette fois-ci, Marc Yombouno vient d’abord voir l’état d’avancement de cette lutte pratique ensuite échanger avec ses services à la base, en vue de connaitre leurs préoccupations et voir comment les redynamiser pour le bon fonctionnement du secteur du commerce dans cette zone.

Au cours des échanges, le ministre Yombouno a insisté sur la collaboration de ses services avec d’autres services déconcentrés. « Il faudrait que ces démembrements acceptent de travailler sur la base de la règlementation et chacun avec ses attributions dans le souci d’atteindre  nos objectifs. A tous les niveaux, j’insiste sur cette collaboration entre nos services et les autres services déconcentrés (la police, la douane et autres), et le respect de la hiérarchie aussi est de mise. L’Etat doit fonctionner ainsi pour que nous puissions aboutir au changement tant attendu » insiste-t-il.

La démarche est soutenu par le gouverneur de N’Zérékoré qui promet de tout mettre en œuvre pour la bonne marche du commerce. « La première chose qu’il faut pour que le commerce marche, que ça soit en Guinée en tant qu’entité nationale et N’Zérékoré en tant qu’entité régionale, c’est d’abord la sensibilisation. Il faut sensibiliser, pour que ceux qui sont dans le secteur du commerce sachent qu’il y a des lois qui règlementent le commerce. Ensuite, il faut sensibiliser pour qu’il y ait une synergie d’action entre les cadres du commerce et tous autres cadres. C’est pourquoi, je soutiens la démarche de monsieur le ministre du commerce » soutient  Lancei Condé.

Le ministre du commerce après la remise des motos à N'Zérékoré
Le ministre du commerce après la remise des motos à N’Zérékoré

A l’instar des autres régions administratives déjà sillonnées, le chef de département du commerce a procédé à la remise des motos aux six directeurs préfectoraux du commerce de N’Zérékoré. Un geste premier du genre, qui va redynamiser ces agents à la base et leur permettre de produire de résultats probants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.