Un commerce au service du développement

Deuxième étape de la tournée de prise de contact, à Kindia – Mamou, Marc Yombouno touche du doigt les problèmes de ses cadres à la base.

0 341

Après la région administrative de Boké, le ministre du commerce a démarré ce jeudi 22 septembre 2016 la deuxième phase de sa tournée de prise de contact avec ses services déconcentrés. Une mission de travail première du genre du département depuis plus d’une décennie.

La démarche vise à mieux s’imprégner des réalités du fonctionnement de ces services à la base. Cette visite de travail a permis à ces services déconcentrés de soumettre leurs préoccupations auprès de leur chef de département. Mamadou Lamine Diallo directeur préfectoral du commerce de Kindia nous parle de quelques difficultés majeures. « Nous avons un bâtiment complètement vétuste qui est agressé à tout moment parce qu’il y a un monsieur qui construis à côté. Deuxièmement, il y a le manque du personnel au niveau de la direction préfectorale du commerce. Ceux qui sont là, ce sont des vieux qui vont à la retraite bientôt ».

Face à ces préoccupations, le ministre du commerce a répondu en ces termes « Le département est engagé à trouver des voies et moyens pour remédier à ces contraintes qui existent sur le terrain. Vous savez déjà que nous avons pu rénover le bureau de la direction préfectorale du commerce de Forécariah ». L’ambition du département est de faire du commerce le poumon de l’économie du pays. Et pour atteindre cet idéal, il est nécessaire que les cadres de ce secteur soient dans les conditions propices de travail. C’est pourquoi,  Marc Yombouno promet «  dans les mois et années à venir, au fur et à mesure que nous aurons des moyens, nous allons procéder aussi en terme de priorité, rénover et équiper certains bureaux aussi dans les préfectures de nos régions ». 

Au cours de cette rencontre, les actes pris par le ministère pour la réglementation de certains secteurs du département, la lutte contre l’utilisation du Soudan 4 dans l’huile rouge et le déploiement de nouveaux agents pour renforcer les services à la base ont été expliqués aux participants par le ministre dans une démarche participative. Après Kindia, le ministre du commerce et quelques membres de son département ont poursuivi leur tournée dans la région administrative de Mamou pour porter le même message. À Mamou tout comme à Kindia, le ministre du commerce a procédé à la remise des motos et des crédits de fonctionnement de 10millions aux directeurs préfectoraux et 5 millions aux superviseurs de ces deux régions administratives. Le ministre du commerce et sa suite sont attendu demain vendredi 23 septembre 2016 dans la région administrative de Labé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.